DES MÉDAILLES POUR ALYSON ET WILLIAM FORTIER

DES MÉDAILLES POUR ALYSON ET WILLIAM FORTIER

TORONTO INTERNATIONAL YOUTH MEET OF CHAMPIONS

 

Les 4, 5 et 6 décembre, le « Toronto Track and Field Center » de l’Université York était l’hôte de la prestigieuse rencontre internationale d’athlétisme pour les catégories d’âges jeunesses.

Deux athlètes des Gaulois de Disraeli s’y sont particulièrement illustrés. D’abord Alyson Fortier s’est méritée les médailles d’argent et de bronze sur les épreuves de 800 et 2000 mètres. Lors de son 2000 mètres, couru le dimanche, elle a amélioré son record personnel par 4 secondes. Elle s’est même permis de franchir la marque des 1500 mètres dans le même temps qu’elle avait mis pour gagner la vague faible du 1500 mètres courue la veille. Nul doute que si elle avait été dans la vague forte de cette épreuve qu’elle aurait aussi réalisé un record personnel sur cette distance qu’elle a franchie avec seulement 1,5 seconde de retard sur son temps réalisé une semaine plutôt à l’Université McGill.

Pour sa part, William Fortier a connu une excellente fin de semaine en réalisant deux records personnels dont un de club au triple-saut. Il a par ailleurs raté son record personnel par seulement un tout petit centième de seconde sur sa troisième épreuve de la fin de semaine soit le 60 mètres.

C’est toutefois au triple-saut où il s’est le plus illustré en battant son record réalisé à l’extérieur l’été dernier par 18 centimètres et cela deux fois plutôt qu’une puisqu’il a réalisé 12,05 mètres lors de ses cinquième et sixième essais. De plus, lors des troisième et quatrième sauts, il avait sans aucun doute amélioré son record mais des problèmes de marques, alors qu’il arrivait à au moins 30 centimètres de la planche d’appel, l’en ont empêché. William a également très bien figuré sur 200 mètres en remportant avec une facilité déconcertante sa vague en 24,23 secondes tout en établissant un nouveau record personnel par plus de 30 centièmes de seconde. Il aurait été intéressant de le voir dans les deux dernières vagues où seulement 6 des 10 coureurs présents ont réussi de meilleurs chronos que lui.

En plus de ces trois médailles, il faut mentionner les deux records personnels de Marie-Alice Tremblay sur 1500 et 2000 mètres, ceux de Lucas Fillion sur 200 mètres et au saut en longueur de même que celui d’Érika Nolette au 60 mètres.

Les athlètes des Gaulois ont donc une fois de plus fait belle figure dans cette rencontre très relevée. Les prochaines étapes seront la rencontre universitaire du Défi du Vert & Or  à Sherbrooke de même que le «Ottawa Saturday Super Séries # 1» au dôme de la capitale canadienne juste avant le congé des fêtes.

Pendant la période des vacances, le club sera en camp d’entraînement intensif afin de se préparer à la rencontre internationale du « Dartmouth Relays » à Hanover au New-Hampshire. L’année dernière plusieurs nouvelles marques personnelles et d’équipe avaient été établies lors de la 46e édition de cette rencontre qui attire plus de 3500 athlètes de tout l’est de l’Amérique du Nord. Nul doute que les Gaulois sauront encore une fois si démarquer de brillante façon comme cela fut le cas lors de leur deux dernières participations.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.
Les champs requis sont indiqués*